Hymne à Pompéi

Publié le par smota


nouveau-1-copie-1.jpg

Catacombe

Tu t’es endormie dans la poussière chaude, éventrée par ses trompes incendiaires.
Tu étais trop féconde, il avait faim de ta puissance.

Il t’a couchée à ses pieds, il t’a encerclée pour t’engloutir,
pour se nourrir de ta gloire en ambre pétrifiée.

Il a déversé dans tes rues aux portes ouvertes le jus de sa délectation souveraine,
tes hommes en attente de récoltes se sont agenouillés, tes guerriers ont fui,
tes enfants ont tendu la main,
tes vestales se sont réfugiées dans la glaise bouillonnante de tes fondations.

Il a fait trembler ton corps de braise,
il a griffé tes reins de ses ongles ensorceleurs,
broyant tes os jusqu’aux pieds de tes colonnes il a capturé ta moelle, buvant l’eau de tes sources fraîches,
il a arrêté le ruisseau qui alimentait tes veines et chacune de tes fontaines.

Pour que dure ton sommeil,
il a refermé sa main sur ta poitrine meurtrie, il a emprisonné ta pierre et ta beauté,
ton souffle et ton esprit.

J’écoute battre ton cœur dans mon infernale catacombe,
j’entends tes souffrances et je sens tes brulures sur ma peau au fond de mes nuits rouges.
Tu habites mon corps, tu voles mon esprit pour exister encore.

smota 

Publié dans peintures

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

fanfanchatblanc 28/03/2010 19:00


erratum : il faut lire : j'aime ton écriture autant que ta peinture..


fanfanchatblanc 28/03/2010 18:59


Flamboyante et puissante alliance entre  ton tableau et tes mots Sylvia. Une explosion de lave incandescante dont la force et la charleur nous atteignent douloureusement. J'ai ton écriture
autant que ta peinture, d'un lyrisme puissant et criant qui, tel un tourbillon nous transporte dans un paroxisme incontrôlable.
Je profite de ce petit détour dans ton atelier pour te dire que j'ai bien reçu ton envoi et très émue j'y ai trouvé une marque d'affection qui m'a émue.. mille mercis à toi très Chère Amie. Je
t'embrasse très très fort.


Liza 27/03/2010 23:51


C'est bouleversant . Très, très fort . A couper le souffle . Gros bisous, je ne t'oublie pas .
Liza


smota 16/03/2010 07:31


Merci de ton passage Tibicine, le texte est un extrait de ce que j'ai écrit sur Pompéi, j'avais oublié de le signer. J'ai prévu un triptyque sur Pompéi mais mon atelier de peinture...c'est comme le
blog, je n'ai pas beaucoup de temps en ce moment pour les fréquenter.


Tibicine 15/03/2010 17:46


Coucou Sylvia...Ta toile est particulièrement parlante ! Ce rouge et ce feu ! Le texte est de qui ? Je t'embrasse.@ bientôt, Tibi